Le projet « Soleil de l’Arc »

Bonjour

« Soleil de l’Arc » est un projet citoyen de centrale photovoltaïque en toitures. Inspirés par le succès du projet de réhabilitation de la microcentrale hydroélectrique de la Marie-Thérèse à Velaux, nous avons formé un collectif de citoyens regroupés au sein de l’association loi 1901 « Énergies en transition » (SIREN 849 740 873), puis nous avons étudié la possibilité d’installer des panneaux photovoltaïques sur des toitures de bâtiments communaux. Cet avant-projet a été présenté à Monsieur le Maire de Velaux, qui lui a apporté son soutien.

Cette association est la préfiguration d’une SAS « Soleil de l’Arc ».
Nos projets de statuts prévoient une gouvernance citoyenne forte et la population locale est impliquée dès la conception du projet.
La première tranche de notre projet ciblera des toitures de bâtiments communaux de Velaux, le territoire naturel de notre projet couvre les communes de la Basse Vallée de l’Arc (Velaux, Coudoux, La Fare les Oliviers, Rognac, Berre, Ventabren, Eguilles), et ce dans le respect de l’environnement, du patrimoine bâti, architectural et paysager.

Nous privilégions l’utilisation des ressources locales, les retombées économiques de notre projet doivent essentiellement profiter aux habitants, entreprises, et collectivités du territoire.
Les bénéfices ne donneront pas lieu à dividende les trois premières années et seront majoritairement mis en réserve pour être réinvestis dans d’autres projets sur les années futures.

Comment participer ?

Dans la phase actuelle, l’association de préfiguration gère les études préalables, les compromis de location, et les demandes de subventions.
Mais vous pouvez d’ores et déjà manifester votre intérêt pour la suite, quelle que soit la forme de votre participation (devenir actionnaire de la SAS, participer à la gouvernance, bénévolat, encouragements, parts de pizzas, etc … ).
Il ne coûte rien de nous envoyer un mail sur contact@soleildelarc.com pour être informés régulièrement des avancées et vous manifester concrètement quand vous le souhaiterez.
Vous êtes au contraire les bienvenus ! C’est bien à vous, citoyens « ordinaires », que ce projet s’adresse. Prenons ensemble en mains notre destin climatique !

A bientôt.