Première pré-étude technique

Avant même de créer l’association de préfiguration, une pré-étude technique avait été menée sur les toits municipaux de Velaux.
Cette étude est partie d’un petit groupe de bénévoles issu d’Alternativelaux avec l’aide sans faille de Jean Luc Rouby, élu à l’environnement et administrateur de PEC.
Le périmètre en sera revu lors des études de faisabilité, bien entendu, mais il nous a semblé utile et interessant d’en publier le contenu ici.

La première tranche de notre projet cible des toitures de bâtiments communaux de Velaux, le territoire naturel de notre projet couvre les communes de la Basse Vallée de l’Arc (Velaux, Coudoux, La Fare les Oliviers, Rognac, Berre, Ventabren, Eguilles), et ce dans le respect de l’environnement, du patrimoine bâti, architectural et paysager.
L’avant projet technique a été présenté en mairie, les Maires nous ont confirmé leur soutien, comme par exemple à Velaux :

À quoi servira la collecte

La collecte servira à compléter partiellement le financement d’une pré-étude d’un montant total de 12 000 € confiée à un bureau d’étude professionnel dans l’objectif de définir et qualifier le projet d’un point de vue technique, juridique et économique. Nous attendons des subventions importantes Région et ADEME, mais il faudra compléter et nous avons besoin de vous.
Nous avons monté une association 1901 pour cette partie pré-étude, et nous formerons ensuite avec tout le monde une SAS à capital variable, avec des parts de faible montant pour que tout le monde puisse accéder au capital.
Sur la base de l’ensemble des sites identifiés en avant-projet par notre groupe, l’objectif de la pré-étude est d’identifier entre dix et quinze toitures sur lesquelles seront installés des panneaux photovoltaïques pour une puissance d’environ 250 à plus de 500 KWC.
Le bureau d’étude proposera plusieurs scénarios permettant d’optimiser le potentiel photovoltaïque du projet en prenant en compte l’efficacité énergétique des bâtiments, pour écarter des installations sur des bâtiments trop énergivores.
Le résultat de la pré-étude démontrera clairement la faisabilité du projet et nous permettra de lancer les démarches administratives et financières, pour une construction de la centrale au premier semestre 2020 et une mise en service fin 2020.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *